Synthese expédition ReFaire

download Synthese expédition ReFaire

of 4

  • date post

    01-Sep-2014
  • Category

    Internet

  • view

    548
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Présentation de l'expédition Et si, demain (à la faveur, notamment, de l’association croissante entre produits et services), les modèles d’innovation ouverte et "horizontale" caractéristiques de l’internet s’appliquaient à la production industrielle, aux services urbains, à la distribution, à la ville, au vivant… ? Et si certaines pratiques dites "amateures" se rapprochaient, là aussi, des pratiques professionnelles, comme cela a été le cas ces dernières années dans les domaines de la production de contenus multimédia, de logiciels ou de services en ligne ? Et si le "nouveau monde industriel" que décrivent les économistes obéissait à des règles très différentes de l’ancien, en particulier dans sa relation aux consommateurs, aux écosystèmes d’innovation, aux acteurs des services ?

Transcript of Synthese expédition ReFaire

  • mars 2012 - septembre 2013 synthse de lexpdition refaire Une production de la Fing - www.fing.org NOUVELLES PRATIQUES - NOUVELLES FABRIQUESNOUVELLES PRATIQUES - NOUVELLES FABRIQUES 01. Contexte 02. des exemples Lindustrie a rencontr le numrique de- puis des dcennies, mais que se passe- t-il quand les techniques et les outils de conception-fabrication assiste par ordi- nateur (CFAO) se banalisent et se dmo- cratisent ? Quest-ce qui change quand les pratiques dinnovation ouverte issues du numrique sexportent dans la conception et la production des objets industriels ? Quel effet les Fab Labs et les makers qui sy activent pourraient-ils avoir sur lindus- trie du futur, sur linvention des objets de demain ? De mars 2012 septembre 2013, lexpdi- tion ReFaire, qui associait la Fing, Nod-a et Nodesign, a ainsi explor lavenir de la conception et de la fabrication numriques, abord sous langle de sa dmocratisation, de son ouverture aux amateurs, bricoleurs, tudiants, petits entrepreneurs ou innova- teurs sociaux. Elle en a ramen plusieurs intuitions fortes, qui sadressent tant aux entreprises quaux pouvoirs publics, aux rseaux dinnovation quaux lieux de for- mation et de culture scientifique et tech- nique. Wikispeed En 3 mois, grce au recours des mthodes agiles issues du dve- loppement logiciel, une quipe de gens disperss gographiquement, qui ne se connaissaient pas au pr- alable, conu et ralis une auto- mobile qui consomme 2,35 litres aux 100 Km. Les Fabs Labs Issus dun programme de re- cherche-action du MIT, ces ateliers de production ouverts tous et o lon peut fabriquer peu prs nimporte quoi se rpandent dans le monde entier, sinterconnectent et font merger plusieurs relles innovations, plusieurs succs com- merciaux. Arduino Pour rendre facile et peu coteuse la cration dobjets interactifs et intelligents , un groupe de desi- gners italiens a conu Arduino, un contrleur lectronique open source . On en retrouve au- jourdhui plusieurs millions, dans des produits extraordinairement divers. ReaDIYmate Pour dvelopper ses kits robo- tiques en papier, la startup fran- aise 23 de Enero a recouru tout un cosystme : financement par- ticipatif par les internautes, pro- totypage rapide, puis recours un intermdiaire pour accder des usines flexibles en Chine.
  • 04. Des questions encore ouvertes 03. EN SYnthse 05. Conclusion ReFaire dcrit des lignes de force, des champs dnergie plutt quun paysage stabilis. Les technologies, les acteurs, les modles, les pra- tiques, les rgles, tout est aujourdhui en mou- vement. Deux questions majeures mergent en particulier des travaux de ReFaire : La premire porte sur ltendue des trans- formations que la dmocratisation des outils de conception et de fabrication numrique peut produire : quels secteurs pourraient-ils tre concerns demain ? A quelles tapes du cycle de vie de leurs produits ? La seconde porte sur les effets de ces trans- formations : des concepts indits de pro- duits-services ou une multiplication dobjets mdiocres ? Une industrie plus locale, plus durable ou bien plus polarise, plus robotise ? Une fabrication personnelle ou person- nalise ?... La dmocratisation de la conception-fabrication numrique ne rvolutionnera pas le design et lindustrie elle seule, mais elle les contraint changer. Elle change les processus dinnovation, elle y autorise de nouveaux acteurs sexprimer (jusquaux consommacteurs), elle ouvre plus largement le champs des possibles. Les oppor- tunits qui mergent sadressent autant aux nouveaux entrepreneurs quaux industriels ta- blis. ReFaire se contente douvrir ces portes-l : aux acteurs de sen saisir. Dans le nouveau monde industriel que dcrit ReFaire, toutes les tapes du cycle de vie des objets de la conception initiale la fin de vie souvrent lintervention des makers. Seuls, ou plus souvent ensemble, ils imaginent, conoivent, prototypent, pro- duisent, vendent, modifient, customisent, rparent, recyclent toutes sortes dobjets, des plus traditionnels aux plus complexes. Peu de secteurs semblent chapper leur intervention, pas plus la joaillerie que lautomobile, les quipements mdicaux que les biotechnologies. En allant la rencontre de ces makers, ReFaire a voulu savoir qui ils sont, quels messages ils portent et quels nouveaux types dobjets seraient susceptibles dmerger de ce bouillonnement. Au service, tant des makers que dune multitude de designers, de no-artisans et de jeunes entreprises, un cosystme complet se met en place pour aider chaque projet franchir plus ais- ment les tapes vers le march : prototypage, financement, pr- industrialisation, petites (ou toutes petites) sries, distribution A laide dun jeu de cartes, ReFaire dcrit cet cosystme et les manires de lagencer autour de chaque projet. De nombreux acteurs ont compris les bnfices tirer dune in- novation industrielle plus agile, plus ouverte, qui donne plus de place aux comptences manuelles et techniques ainsi qu lex- primentation. ReFaire a contribu aux initiatives du Gouverne- ment comme de certaines collectivits territoriales dans le dve- loppement des Fab Labs. Mais surtout, ReFaire sest intress lmergence de Fab Labs dentreprises, contribuant mme la cration de deux dentre eux. Rebouclant enfin la boucle entre la conception des produits et linternet des objets, ReFaire sest intress lautre face des objets industriels daujourdhui : laura numrique qui les pr- cde, les entoure et subsiste sous forme de traces. Si la concep- tion des objets a vocation souvrir davantage, il en va de mme de leur aura numrique, et cette ouverture produira galement une vague dinnovation anticiper.
  • 2. Lesquisse dun cosystme cohrent Ce qui avait dmarr sur les campus universi- taires ou dans les squats occups par les ma- kerspaces donne aujourdhui naissance un cosystme complet : apprentissage, mod- lisation, prototypage, financement, premires sries, documentation, industrialisation, com- mercialisation Toutes les briques existent aujourdhui, quoiqu des niveaux de maturit diffrents. En revanche, lcosystme quelles dessinent a toutes les caractristiques des systmes din- novation numriques : interconnect, instable, divers et protiforme, en volution constante et rapide. Pour aider le saisir, ReFaire a ainsi conu un jeu de cartes, complet avec ses rgles, qui permet la fois danalyser un dispo- sitif donn et de construire son propre agence- ment au service de son projet. > Le jeu de carte du nouvel cosystme industriel 1. ReFaire pour Faire Que signifie lenthousiasme actuel autour des Fab Labs, du do-it yourself et des makers, ces bricoleurs du XXIe sicle qui sappuient sur des outils de CFAO accessibles tous pour inventer, bricoler, rparer, dtourner toutes sortes dobjets ? Pour le savoir, ReFaire sest intress aux Manifestes issus des pionniers de ces mou- vements et aux aspirations la fois anciennes et contemporaines quils expriment : Remettre la main la pte, confronter ses ides la ralit, faire surgir des ides neuves de la confrontation la matire, ap- prendre en faisant (et en se trompant). Retrouver une relation ses objets, les faire siens en les habitant, donc en participant leur conception, leur production, leur volu- tion, leur transformation. Inventer une consommation plus durable, plus locale, moins jetable, au travers dob- jets dont on connat lorigine, qui se rpa- rent et se recyclent En synthse, faire soi-mme ou avec les autres a une valeur en soi quelle soit sociale, pdagogique, cologique , indpendante de la nature de ce que lon produit. > Makers, pro-amateurs, consomacteurs de qui parle-t-on ? > ReFaire : le Manifeste des Manifestes 3. Une opportunit pour les grandes entreprises Lun des accomplissements de ReFaire est davoir contribu la cration de Fab Labs au sein de deux grandes entreprises, Renault et Seb. Pourquoi des industriels aussi expri- ments avaient-ils besoin de se doter de tels dispositifs ? Nous avons identifi 5 raisons : tirer parti de toutes les comptences, rduire la distance entre les ides et leur concrtisation, innover ensemble en traversant les silos de lentreprise, associer les clients linnovation, anticiper les volutions de la fabrication addi- tive. De cette exprience, ReFaire a tir une analyse du potentiel des Fab Labs en entreprise, qui en dcrit trois catgories possibles : interne, coo- pratif ou externe. > Pour des Fab Labs en entreprise 06. LEs Cinq intuitions fortes issues de ReFaire
  • Les Partenaires de lexpdition Document sous licence Cratives Commons Avec le soutien des grands partenaire de la Fing 5. Exploiter laura numrique des objets Au croisement de la conception industrielle et de linternet des objets, ReFaire explore le potentiel des informations numriques qui prcdent, accompagnent et suivent un objet. Tout objet industriel, ou presque, commence en effet sa vie sous la forme dun modle et de schmas de fabrication. Sa fabrication est pilote et trace. Il dispose le plus souvent dun identifiant unique, auquel saccrochent toutes sortes dinformations (services associs, usage, interaction). Sa fin de vie est gale- ment documente. Lobjet existe ainsi entour dune forme daura numrique qui, comme tout ensemble de donnes, ne demande qu voyager et tre exploit de toutes sortes de manires. ReFaire dcrit ainsi les perspectives quouvrirait ce dcloisonnement des donnes associes aux objets, pour dcrire 3 scnarios concrets : objets documents, objets inter- connects, objets anims. > Que ReFaire ? Exploiter laura numrique des objets 4. ReFaire de nouveaux types dobjets ? De nouveaux acteurs de linnovation et de la production, de nouveaux chemins depuis lide jusqu sa ralisation, tout cela produira sans aucun doute de nouveaux types dobjets. Mais lesquels ? ReFaire en explore six catgories : objets-ego, objets terminer, objets ouverts,